• 3 fois web
  • Frais de port offert dés 300€
  • Livraison en 24/48h
  • Paiement sécurisé

Quelle fréquence de détection utiliser ?

Il existe sur le marché des détecteurs dit « basse fréquence » ainsi que d’autres plutôt « haute fréquence ». Comme chaque plage de fréquence à ses avantages et inconvénients, le choix de l’appareil va ainsi déterminer l’usage que vous en ferez sur le terrain. Voici ce qu’il faut retenir.

Les détecteurs à basse fréquence

Pour bien débuter en détection de métaux, il est conseillé de travailler avec un détecteur « basse fréquence » car ses propriétés sont assez généralistes pour lui permettre d’être performant sur la grande majorité des terrains.

La basse fréquence, située entre 4 kHz et 8 kHz, est parfaitement adaptée aux terrains propres. Elle est assez puissante pour localiser de grosses cibles enfouie en profondeur.

 

Le détecteur QUEST Q20 est un détecteur basse fréquence, à l'aise sur la plupart des terrains.

 

Les détecteurs à haute fréquence

La haute fréquence, située entre 10 kHz et 19 kHz, est plutôt recommandée pour un usage sur terrains « minéralisés ». Plutôt spécifique, il s’agit d’une plage de fréquence que l’on conseille pour un usage spécifique, comme la recherche de petites cibles en zones minéralisées.

Elle est moins puissante que la basse fréquence, mais plus sensible aux cibles faiblement conductrices, qui d’ordinaire ne sont pas ou peu détectés par un détecteur basse fréquence.

Le détecteur XP ORX est un détecteur haute fréquence, particulièrement efficace pour la recherche de petites cibles.

Pour résumer, voici un comparatif de ces deux types de fréquences.

La basse fréquence offre une certaine polyvalence.

La haute fréquence se veut plus spécifique, à utiliser au cas par cas.